Les fourneaux de Kikitoul

Voici les recettes de cuisine que je souhaite vous faire partager. Au menu, de l'entrée au dessert en passant par les plats principaux et les apéritifs, que des petits plats mitonnés avec amour.

dimanche 9 juillet 2006

Galette de pomme de terre façon Kiki

galette_pdt_rap_es


Une omellette ? Non ! Une galette de pomme de terre ...


Alors que la France vient de perdre la coupe du monde de foot au profit des italiens, je suis content que la vie reprenne enfin un cours normal et que l'on entende autre chose que des histoires de ballon rond.
Cependant, avant cette défaite, il y a eu le match, ce qui m'a permis d'aller dans ma cuisine faire  des innovations culinaires.

J'ouvre mon placard à provision et je regarde ce que j'ai sous la main. Super, des pommes de terre (ça fait plus sophistiqué que de dire des patates mais c'est plus long à écrire). Ça fait un moment qu'une idée germe dans mon esprit tortueux et j'en profite pour la mettre en pratique.

Les patates (j'ai la flemme en fin de compte d'écrire pomme de terre, quoique je vienne de le faire), on a l'habitude de les voir en dés, en frites, en lamelles, en tiers et entières. Comme à mon habitude, je choisis de n'en faire qu'à ma tête et d'aller dans le sens contraire des habitudes. Chez moi, elles seront râpées !

C'est bien beau mais des patates râpées, certes c'est joli mais ça n'est pas très pratique. Ça file entre les doigts tel une armée de petits lombrics et pour agréger tout ça, il va falloir que je trouve un bon (dans les deux sens du terme) mortier. Je commence par blanchir mes patate-vermicelles une dizaine de minutes, ça sera déjà une bonne chose de faite. Je les essore bien parce que comme dit le vieil adage : vers mouillés, vers mouillés !

Au tour du mortier : une pelletée de sable, une pelletée de ciment et un demi-sceau d'eau pourrait faire l'affaire si je décidais de construire une maison en râpé de patate. Mais là, ça risque d'être quelque peu indigeste, quoique les volailles ont des cailloux plein leurs gésiers et ne s'en portent pas plus mal.
J'attrape donc 2 oeufs que je mélange à 2 cuillères à soupe de fromage blanc 20%, un peu de persil concassé, du sel et du poivre et mon râpé qui rejoint le tout. Mais je suppute (joli mot n'est-ce pas ? ^_^) que ça va cruellement manquer de goût. Aucun problème, j'ai LA solution ! Je vais cuire la galette dans une poêle avec un fond de jus de viande bien relevé.

Au final, cet essai est concluant et je me fais un devoir de faire découvrir au Monde, que dis-je, à l'Univers, les pommes de terre râpées !!!

Posté par kikitoul à 23:49 - Accompagnement - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire