Les fourneaux de Kikitoul

Voici les recettes de cuisine que je souhaite vous faire partager. Au menu, de l'entrée au dessert en passant par les plats principaux et les apéritifs, que des petits plats mitonnés avec amour.

vendredi 13 octobre 2006

Confiture de carottes

Confiture_carotte



Confiture capital bronzage ;)

Je sais bien que je me laisse aller en ce moment en ne faisant pas beaucoup de mise à jour. En voici donc une nouvelle pour votre plus grande joie (et surtout la mienne).

L’autre jour, je vais gentiment faire mes courses quand je tombe en émoi devant l’étalage des carottes au rayon fruits et légumes. Elles sont vraiment belles, petites et ont l’air vraiment goûteuses.

Il faut à ce moment de mon récit préciser que j’entretien une relation particulière avec les carottes. Tout petit déjà, j’ai été malade et je n’ai alors eu comme nourriture essentiellement que de la purée de carotte. Je ne sais pas si ça rend aimable comme le prétend la sagesse populaire (il faudrait demander à mon entourage pour ça) mais une chose est sure, j’avais les fesses bien dorées… En effet, cette consommation accrue a eu pour conséquence de me faire avoir un teint orangé qui aurait fait pâlir plus d’un estivant en quête de bronzage.

Plus tard, je ne manquerai jamais de faire comme mon idole à longue oreille mais sans pour autant prononcer à chaque bouchée le fameux « wath’s up doc’ ? ». Je suis un fan des carottes et je les aime surtout en croquant dedans tout juste pelées.

Donc, je trouve cet étalage de carottes formidable et je décide, soyons fous, d’en prendre un sac de 5 kilos. Une fois chez moi, je commence à en manger 2 en croquant dedans et je prépare un saladier de carottes râpées. Je ne me suis pas trompé, elles sont vraiment succulentes ! Juteuses à souhait et surtout, elles ont ce merveilleux petit goût sucré. Sucré ? Avez-vous dit sucré ?

Trop tard, le mal était fait, l’image du pot de confiture à la carotte était devant mes yeux, c’était trop tard pour pouvoir faire demi-tour à ce moment là. Et voilà que je prépare 1 kilo de carottes que je râpe avec la grille la plus fine. Je les ai au préalable bien lavées, pelées et équeutées car il ne doit plus y avoir de vert du tout. Je sors ma bassine à confiture en cuivre et je verse mon râpé à l’intérieur. Petit problème, les carottes n’ont rendu que très peu de jus. Je rajoute alors trois verres d’eau soit l’équivalent de 50 ou 60 cl. Je mélange bien et je commence la cuisson à feu doux pendant une vingtaine de minutes, en fait, jusqu’à ce qu’il n’y ait plus d’eau et que mes carottes soient moelleuses.

J’ajoute alors 80% du poids du râpé en sucre et comme toujours, le jus d’un citron. Je porte à ébullition en remuant de temps en temps pour ne pas que ça accroche et je maintiens à feu vif pendant une quinzaine de minutes. Je vérifie la nappe de ma confiture en posant une goutte sur une assiette sortie du congélateur. J’ai mis tout ça en pot et hop ! Mes pots tous retournés  à l’envers.

Alors certes, au petit déjeuner, c’est plus que surprenant. Par contre, elle va très bien pour accompagner des viandes blanches où là elle est un vrai petit régal !

Posté par kikitoul à 00:03 - Confiture - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire